Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

preshish moments

  • Octopus Festival N° 6 (suite et fin)

    preshpresspic_highquality.jpg

    Toujours dans le cadre de la sixième édition du Festival Octopus, après Feromil, la soirée du 26 février au Point Ephémère se concluera sur la prestation de Michael Carter aka Preshish Moments, un musicien électronique qui aime à mélanger les genres (hip hop, pop et noise music) dans un grand mix kaléidoscopique joué à partir d'un boîtier électronique  bidouillé à la maison, le Splinter,  utilisé en guise de contrôleur MIDI, et une série de patches Max/Msp.

  • Octopus Festival N° 6 (suite)

    Feromil 2.jpg

    Autres temps forts de cette sixième édition octopussienne, les concerts de la nuit du jeudi 26 février au Point Ephémère. Avec notamment la "Symphonie pour Ferrailleurs" du dunkerquois masqué  Feromil, aka Emilien Leroy, qui fera chanter le fer et l'acier armé de détecteurs de métaux.