Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pandit pran nath

  • L'Elephantine Crocodile de Yoshi Wada

    Le label japonais EM Records a eu l'heureuse initiative de rééditer, avec la complicité d'Omega Point, le premier des deux lps gravés par l'artiste et compositeur Yoshi Wada, "Lament for the Rise and the Fall of an Elephantine Crocodile". Enregistrées en 1979 dans une piscine désaffectée, les compositions de Yoshi Wada sont un bon exemple du pouvoir envoûtant d'une musique désignée aujourd'hui sous le terme de drone music et qu'on pourrait traduire en français par musique du bourdon ou musique du son continu. Yoshi Wada, qui fût membre du mouvement Fluxus dans les années soixante, a conservé de cette période le goût de l'improvisation,  en parallèle à ceux du chant harmonique et de l'invention d'instruments, grâce à sa rencontre avec le Pandit Pran Nath, dont il fût l'un des élèves, et d'Harry Partch, pionnier de la lutherie expérimentale. Fasciné par les cornemuses, Wada construit de nouveaux instruments en utilisant les mêmes principes acoustiques et en accordant ses instruments de façon à  laisser pleinement s'exprimer les harmoniques. Petit rappel, em records, distribué en France par Métamkine, a également réédité les enregistrements d'autres inventeurs sonores, tels Richard Lerman et William Eaton, déjà chroniqués ici-même. A noter, ce qui n'est pas si courant, que les livrets sont toujours particulièrement soignés, tant au niveau des textes que de l'iconographie.

    2045182362.jpg646747488.jpg1909621041.jpgpodcast