Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bikelophone

  • ...au fond de la cour

    Attention, un cycliste peut en cacher un autre ! Dans le peloton de tête des expérimentateurs non patentés de la petite reine, voici le nommé Stephen Schweitzer, musicien, photographe et inventeur du Bikelophone. Créé en 1995 pour le groupe The Lyle and Sparkleface Band, le Bikelophone a évolué au fil des années jusqu'à devenir une véritable palette d'exploration sonique.  Chaque élément raccordé à la bicyclette bénéficie d'une amplification par le biais de micro-contacts. La configuration actuelle inclut des cordes de basse, des morceaux de bois et de métal, des bols métalliques, des cloches de téléphone et un générateur de tonalité. Le Bikelophone produit des sons variant de la félicité tranquille à la terreur cacophonique. Utilisant un système d'enregistrements à base de boucles, les compositions sont construites par couches et deviennent la base sur laquelle le ou les instruments solistes (instruments à vent en plastique, générateur de tonalité ou n'importe quel élement produisant du son) prennent leur envol.d3df8d0f12a0ac17615b130fbcdecb4f.gifcd9a9ee460bd4ad609716c392a8ab5de.jpg
    podcast
    podcast

    podcast

    podcast

    podcast

    podcast
    podcast