Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Will Menter

  • Les cousines s'embrassent !

    kissing cousins 02.jpg

    Invité par l'association Originart, le sculpteur sonore Will Menter sera à Arles le samedi 19 septembre lors de l'inauguration de l'exposition "L'Air de Riens", qui rassemble les oeuvres (peintures, dessins, sculptures, installations) de 21 artistes venus de provence et d'ailleurs. Parallèlement à "Kissing Cousins", installation composée d'un mobile suspendu à trois mètres de haut et constitué de neuf plaques d'ardoise mises en mouvement par un petit moteur électrique,  il y présentera pour le vernissage une performance musicale et chorégraphique avec la collaboration de la danseuse Aurore Gruel.

    079kissing cousins arc 02.jpg
    A écouter, trois courts extraits en relation avec différentes sculptures de Will placées sur un sentier de randonnée sonore dans le Parc Naturel de l'Our. Le premier est extrait de Marimba Alouette, courte improvisation interprétée par Pierre Corbi et Will Menter sur un marimba à 80 lames en chêne, et les deux suivants  sont tirés des Oozlers, nom inventé par Will pour décrire un système sonore de son invention.

    podcast
    podcast
    podcast

  • Quel petit vélo à guidon chromé...?

    Il y a quelques semaines, je vous parlais de Richard Lerman et de sa "Music for Bicycles", une tentative réussie pour donner à entendre la voix des petites reines. Je me disais bien qu'il ne devait pas être le seul musicien inspiré par les bicyclettes. En cherchant, j'ai déniché deux formations américaines qui se sont elles aussi livrées aux joies de l'expérimentation vélocipédiste, j'ai nommé le Portland Bike Ensemble et le Levenshulme Bicycle Orchestra. Ces deux groupes ont en commun un goût immodéré pour le bricolage et l'improvisation bruitiste. On pourra s'en faire une idée en visionnant ces quelques vidéos live du Levenshulme Bicycle Orchestra ici et .eef566b8d1b4f08674b9ed350e7d7f2f.jpg80b57ded3480c776736fcff6a120f441.jpg3e9c2cd46109cc328eb9aa32509bea83.jpg8444fa553d85eb3bcaf5453daf7f2789.jpg

  • Bouts de bois


    1f6fb659df1422728120ab92521f4303.jpg
    Quelle est l'apparence du son ? Autour de cette intrigante question, le sound artist  Will Menter, musicien et plasticien anglais installé en France, présente avec Bits of Wood une sorte de bilan provisoire de son travail. Ce superbe livre de plus d'une centaine de pages, abondamment illustré de très belles photographies couleur, apporte une réponse visuelle, réflexive et sonore à cette interrogation. On y découvre de nombreuses sculptures et installations sonores saisies in situ dans les lieux mêmes de leur création, - carrière, forêt, parc ou entrepôt. Malgré leur apparente diversité, ces oeuvres expriment toutes une vision particulière  des univers croisés du bois et du son. Peu de textes,  la plus grande partie du livre étant occupée par l'illustration, juste une série de réflexions de Menter sur son cheminement avec le bois depuis le début des années 80 jusqu'à aujourd'hui."Cette année, en 2005, j'ai utilisé plus de bois que la plupart des autres années et cela m'a donné l'idée de faire un livre qui explore juste mes oeuvres en bois et mon approche du bois. Le moment décisif s'est produit alors que je montrais mon installation "Woodjive" à des enfants à Leucate, près de Perpignan. Vers la fin de la séance, que j'avais axée sur écouter et regarder, j'ai demandé aux enfants ce que la sculpture évoquait pour eux. " C'est comme quand mon père fend du bois" a répondu l'un d'entre eux. "Oui", ai-je dit. "OUI" !" Le cd accompagnant le livre offre la parfaite illustration sonore des images présentées dans la première partie. Une suite de huit compositions ou improvisations   interprétées par Will Menter ou par quelques amis musiciens dont Pierre Corbi et Alex Moffat.

    Livre en vente (25 euros) sur le site de Will Menter.  Lire un extrait du livre ici

    Un titre à écouter :
    "Stirring's the Chairman Communiqué"

  • Nouveau Territoire des Arts Sonores

    Après un été plutôt fourni côté festivals, cette rentrée s'annonce également bien remplie. Avec pour commencer, la nouvelle édition de Musiques de Rues à Besançon, du 4 au 7 octobre 2007. Sous-titré "Nouveaux territoires des Arts Sonores", ce festival fait la part belle aux instruments inventés et autres machines musicales. Jugez plutôt du programme, Max Vandervorst, Jacques Rémus, Will Menter, Jéranium, Jean-Robert Sédano, Laurent Bigot, Pierre Gordeef, Les Piétons, ... La cérémonie d'ouverture promet elle aussi de belles découvertes sonores avec la nouvelle création de la compagnie "Mécanique Vivante" : "Le Chant des Sirènes". Une création centrée autour d'une invention de Franz Clochard, le Sirénium, "véritable nouvel instrument de musique mécanique qui transmet à un orchestre de quatre sirènes (deux sirènes alto, une basse et une ténor) une musique spatiale aux mélodies envoûtantes et captivantes qui nous emporte dans un imaginaire féérique très coloré."

     

    fa4ec4ddc76d788a30d96dacd6056995.jpg

     

    Quatre vidéos du "Chant des Sirènes"  

    Une vidéo des machines sonores de Pierre Gordeef ici