Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jacques Dudon

  • Les Inovendables

    Ceux qui ne connaissent pas la scène musicale marseillaise n'ont sans doute jamais entendu parler de Leda Atomica. Les autres savent que sous cette appelation dalinienne se cache un des plus vieux groupes rock de la cité phocéenne. Co-fondé par Phil Spectrum dans les années 80, le groupe mue en collectif et crée le label LAM (Leda Atomica Musique) en 1990. Bonne nouvelle pour les aficionados des musiques improvisées et de la lutherie expérimentale, LAM inaugure un nouveau festival dédié à ces musiques, Les Inovendables, du 21 novembre au 7 décembre dans les locaux du collectif, 61-63 rue St Pierre dans le 5ème arrondissement.

    festival.jpg

    Né de la rencontre de luthiers-inventeurs musiciens, ce festival est dédié aux musiques mêlant la stricte et ancestrale composition à l’improvisation la plus audacieuse. L’utilisation de lutheries nouvelles jouées par leurs créateurs et le détournement d’instruments traditionnels participent aux jeux de ces musiciens et offrent de nouveaux paysages musicaux. Des instruments les plus simples (arc en bouche, tambours sur cadre) aux plus sophistiqués (instruments Baschet, piano de verre, disque photosonique), chaque soir des artistes et des sujets différents.

    Argodetail.gif
    Au programme, des concerts et des ateliers animés par plusieurs chercheurs de sons déjà bien repérés des mateurs : Jacques Dudon et les disques photosoniques ou comment faire de la musique à partir de la lumière ; Jérôme Désigaud, musicien multi-instrumentiste pratiquant l'improvisation depuis l'enfance, qui jouera notamment de l' arc à bouche à frettes, flûtes doubles à différencielles, kalimba à plusieurs tempi, Zatar à frettes mobiles et réverb acoustique ; une installation-concert de Pierre Gordeeff, déjà présenté ici-même ; et aussi dans le désordre Phil Spectrum et ses "Sauvages Organismes Sonores", Robert Rossignol et Ces de Baat et le Crystal Sounboard, un piano dont la table d'harmonie n'est plus en bois mais en verre ; Naomi Jean O'Sullivan,  percussionniste australienne membre du groupe Shima, spécialiste de "body percussion".

     

    iCA8SIPG8.jpg

    Le programme complet ici. Et tant que j'y suis, impossible de passer sous silence la nouvelle création de Leda Atomica Musique et Piment Rouge, La Demoiselle Verte, car cette dernière à tout à voir avec le sujet qui nous intéresse ici. Il s'agit d'un spectacle chorégraphique et musical pour intérieurs et extérieurs autour de sept contes de Claude Gudin, et d'instruments de lutherie expérimentale Baschet.

    demoiselle_5.jpg

     

  • Sculpteurs de sons

    Bien sur, vous me direz, Vichy c'est pas la porte à côté, mais attendez un peu d'avoir découvert le programme de la Médiathèque Valery Larbaud, et vous m'en direz des nouvelles ! Du 20 novembre au 1er décembre 2007, un mini-festival consacré aux "Sculpteurs de sons" s'y tiendra, organisé conjointement avec l'association Musiques Vivantes. Au programme, on retrouve Jacques Dudon pour une conférence sur les musiques du monde et leur échelles harmoniques couplée à un concert et des ateliers consacrés aux disques photosoniques, que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer plusieurs fois ici-même. Egalement au programme, une formation de musique électroacoustique, le Trio Perséphone, mais aussi l'Orgolonde, du musicien Pierre Marie Trilloux et de la danseuse Sylvie Amblard. " L’Orgolonde est le nom d’une harpe digitale géante, un instrument dont les longs fils envahissent tout l’espace et génèrent tous les sons inimaginables, des plus concrets aux plus abstraits". Programme complet .

    Trois extraits de "Lumières audibles" de Jacques Dudon :
    podcast

    podcast

    podcast266f322983af1aeeed260ab880dbce27.jpgbe3e414699b685f199a9410220c8cb2a.jpg5185da5d813fcf361847afd45af670ea.jpg

  • Les Equinouies

    Les Equinouies est un tout nouveau festival d'environnement sonore et musiques nouvelles, créé à l'initiative de l'AEH, déjà responsable du festival Les Noces harmoniques aux Camails, près de l'Abbaye du Thoronet, dans le Centre Var. Il aura lieu les 21, 22 et 23 septembre aux Arcs-sur-Argens, dans le Var. Au menu de cette première édition, deux spectacles susceptibles d'intéresser les amateurs de nouvelle lutherie. Le samedi 22 septembre, Jacques Dudon et l'EMMT (Ensemble de Musique Microtonale du Thoronet) présentent en création mondiale "Sémantic Works", un "spectacle expérimental en hommage à Alain Daniélou et à la musique hindustanie alliant musique improvisée, lutheries nouvelles, détournements de ragas indiens, excursions transculturelles et création graphique en direct de Thierry Hamy ("calligraphie" sans cesse renouvelée sur un disque rotatif enduit d'argile en émulsion)". Ce spectacle s'articule autour du Sémantic, un instrument de musique électronique né d'une idée d'Alain Daniélou (1907-1994), spécialiste de la musique classique indienne, et conçu par Michel Geiss, Christian Braut et Philippe Monsire. Enfin on retrouvera Jacques Dudon, disque photosonique, en compagnie de l'EMMT le dimanche 23 septembre pour une reprise du spectacle "D'or et d'ours", déja présenté ici-même. Plus d'infos ici. Un court extrait du Sémantic .a621cecd6cd63b31fd34f9663234ef9f.jpg3bce90eb37e783d32cc0b6a1220cd92b.jpg93eb316f39882525b2c16aed7d602b26.jpge8e4118013f1afd466efc4d8a15ffab8.jpg

  • Octopus, un régal de festival !

    Pour un beau festival, ce fût un beau festival, plein de concerts magnifiques et de belles rencontresmedium_DSCN2810.JPGmedium_DSCN2815.JPGmedium_DSCN2830.JPG. Mieux que des mots, voici quelques images saisies au vol : dans l'ordre, Eric Van Osselaer et le cyclophone, un détail de l'installation du larsen magnétique de Vincent Bondet, Jacques Dudon et la synthèse photosonique. Et pour accompagner ces photos, quoi de mieux à écouter que ces deux titres du Modified Toy Orchestra, brillante clôture de cette quatrième édition octopussienne. C'est ici

  • Octopus fait son festival

    medium_aton.JPGOctopus, le journal en ligne des musiques libres et inventives, propose pour la 4ème année consécutive une nouvelle édition de son festival "Les inventeurs d'instruments". Les concerts auront lieu les 18, 19 et 20 janvier 2007 à Mains d'Oeuvres, au Centre Pompidou et au Point Ephémère. Programmation carrément enthousiasmante, jugez plutôt : le luthier sauvage Max VandervorstOrbes, aka Manu Holterbach et Sophie Durand aux Verres enharmoniquesMonolake ; une rencontre entre les Machines mécaniques et la Caméra musicale de Jacques Rémus, et le Theremin et le Mixtur-Trautonium de Rolf Sudmann ; la Synthèse photosonique de Jacques Dudon (cf. photo) ; la pop Circuit bending du Modified Toy Orchestra. En parallèle, du 5 au 21 janvier 2007, une exposition d'installations sonores rassemblera au Point éphémère les Cyclophones d'Eric Van Osselaer et François Cys et le Larsen magnétique de Vincent Bondet. Plus d'infos très vite sur le site d'Octopus.

    Pour patienter, voici un extrait du CD "Verres enharmoniques" de Manu Holterbach et Sophie Durand (Cloud of Statics/Métamkine) :


    podcast

  • D'or et d'ours

    medium_D_or_et_d_ours.2.jpgmedium_angesolaire.2.jpgAprès les Noces Harmoniques 2006, qui se sont déroulées en août dernier près de l'Abbaye du Thoronet dans le Centre Var, l' Atelier d'Exploration Harmonique poursuit sa programmation avec la création "D'Or et d'ours". Je n'en sais pas plus, mais au vu des participants, parmi lesquels figurent notamment la chanteuse Catherine Jauniaux et le polyinstrumentiste Jérôme Désigaud, je suis sûr que vous ne serez pas déçus.

    Pour patienter, voici quelques extraits sonores tirés de "Lumières audibles", un cd enregistré à partir des disques photosoniques par Jacques Dudon.

     

     

    podcast


    podcast

    podcast