Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cause and Nature of Sound

Aernoudt Jacobs, installation sonore

Comme certains fidèles abonnés ont pu le remarquer, ce blog est en sommeil depuis  quelques mois. Pas l'envie qui manque ni les infos, mais le temps. Aussi, de loin en loin, par à-coups, soudainement, un nouveau post apparaîtra... Et aujourd'hui, fort à propos, en voici un tout chaud ou presque, débusqué lors d'une pérégrination webesque aventureuse. Du 15 janvier au 22 février 2014 se tiendra au Bon Accueil, Cause and Nature of Sound, première exposition française de l'artiste belge Aernoudt Jacobs, coproduite avec Overtoon. Cette exposition s'inscrit dans le cadre de On the Sensations of Tone, commissionné par Damien Simon, une série d'expositions et de résidences dédiées à la relation entre le son dans les arts visuels et l'histoire de l'acoustique, axée sur les instruments scientifiques et les collections historiques de l'apparatus scientifique du 19ème siècle.

Aernoudt Jacobs, installation sonore

Photophon #1 d'Aernoudt Jacobs est une installation sonore basée sur une recherche acoustique intensive de l'effet photo-acoustique. L'effet photo-acoustique est basé sur les phénomènes d'énergie rayonnante. Une source de lumière forte peut être convertie en une onde sonore dûe à l'absorption et l'excitation thermique. Ces ondes sonores sont provoquées par des variations de pression. L'effet photo-acoustique a été découvert au 19ème par Alexander Graham Bell. Ce dernier a ensuite utilisé une bougie, la lumière du soleil, et les premières formes de l'électricité afin d'amplifier le son.

Aernoudt Jacobs, installation sonore

 

Photophon propose une nouvelle manière de générer des sons sans l'utilisation de l'amplification électronique. La lumière crée assez d'énergie pour produire des sons. Un certain nombre d'objets photophoniques quasi identiques jouent un ton variable de la fréquence fondamentale de 523Hz. Ces sons sont créés à partir de lasers blancs qui projettent de forts faisceaux de lumière à travers un disque rotatif qui hache ces faisceaux en petits fragments. Les fragments produisent alors des sons dans chaque objet photophonique. La tonalité de l'installation aura un décalage constant dans le temps et une structure vibrante micro-tonale variable.

Aernoudt Jacobs, installation sonore

Commentaires

  • un document à voir:

    http://beyond-the-coda.blogspot.fr/2014/10/symphonie-deconcertante.html

Les commentaires sont fermés.