Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Lutherie déjantée à Winnezeele

    Lutherie déjantée,festivals

    A ne manquer sous aucun prétexte, la deuxième édition de Lutherie déjantée, Festival International de Lutherie, à Winnezeele le 3 et 4 septembre 2011, organisée par l'association "C dans nos Cordes". Pour ceux qui ne connaissent pas, Winnezeele est un village situé dans le Nord de la France, entre Lille et Dunkerque et frontalier avec la ville belge de Poperinghe. Pendant deux jours, les luthiers seront à l'honneur, avec au programme "instruments classiques et rares, inédits, inventions sonores, mini ateliers, démos bien sûr, boeufs éclectiques mélangeant par exemple, lyrique et hard rock..." Mais aussi quelques temps forts, comme la construction de la plus grande contrebasse du monde (17m), du piano volant (un des plus grands pianos du monde : 5 m ailes comprises) et la participation de la Maison de la Pataphonie de Dinant en Belgique, bien connu des amateurs de la lutherie sauvage chère à Max Vandervorst.

    Impossible de citer ici tous les participants, mais certains noms diront sûrement quelque chose aux fidèles lecteurs de ce blog (si, si il y en a !!!) : Emmanuel Rébus et le groupe ANA-R, Pierre Gordeeff, Pierre Verraes.

    Et pour finir ce post en beauté, je ne résiste pas au plaisir de vous présenter cette vidéo glanée sur le site des organisateurs du festival où vous découvrirez que même avec une béquille on peut faire de la musique !

  • Le son des rouages

    Livres

    Jean Tinguely

    Tour Eiffel,Gustave Eiffel

    Avis à tous les amateurs de machines célibataires, mécaniques sonores et autres musiques machinales, le livre "Le Son des rouages" vient de paraître aux Editions Delatour. Depuis les dessins de Léonard de Vinci jusqu'au machines de Jean Tinguely en passant par la célèbre tour de Gustave Eiffel, la mécanique appliquée à l'art a toujours fasciné. Ce nouvel ouvrage, fruit d'un colloque organisé au  Centre de Recherches sur les Arts du Langage à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales en mai 2007 à Paris, explore avec attention l'imaginaire  lié à l'univers des machines. Sous-titré "Représentations musicales des rapports homme-machine au 20e siècle", le livre analyse différents moments significatifs de l'histoire de cette relation, - futurisme italien, musique prolétarienne, ultramodernes américains -, ainsi que quelques musiciens  ou oeuvres phares : "Hyperion" de Bruno Maderna, Pink Floyd, Frank Zappa, Kraftwerk.