Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Musiques d'ailleurs

     

    Musiques de Nul Part

    Nombreuses actualités sur le front des chercheurs de sons en ce début février avec pour commencer une exposition des Instruments de nulle part (dont j'ai déjà parlé ici-même en juin 2009) du mardi 1er au samedi 26 février 2001 dans le hall de la Médiathèque Nelson Mandela à Vitry-sur-Seine. Ces instruments ont été conçus par le multi-instrumentiste Nicolas Bras  comme une invitation à ouvrir ses oreilles et à se salir les mains afin de créer son propre monde sonore. Ne pas considérer comme musique uniquement ce que l'on nous désigne comme tel mais devenir acteur et critique de sa propre écoute. Chercher la musique dans ce qui nous entoure, où chaque son est une découverte si on s'amuse à tendre l'oreille

    Nicolas Bras

    Nicolas Bras

     

     

  • Karlax

     

    Music Keys

     

    Après quelques semaines de silence, redémarrage de Chercheurs de sons avec un nouvel instrument, inventé par Rémi Dury, compositeur et interprète de musique électroacoustique, commercialisé par la société Da Fact. J'ai découvert cet instrument en feuilletant le n°26  du magazine musical, Music Keys, daté de janvier 2011. Le Karlax est un instrument électronique qui capte les gestes de l'interprète et les restitue sous forme sonore. Les déplacements des phalanges, des poignets, des coudes, des avant bras, du torse et du corps entier sont captés, mesurés et transmis à l'ordinateur qui exécute les intentions artistiques de l’interprète et du compositeur. Le site Da Fact offre une présentation beaucoup plus technique et détaillée de l'instrument.

    Karlax

     

    Au côté d'autres instruments tel l'OMNI de Patrice Moullet, le Karlax permet de réintroduire une gestuelle dans le jeu de l'instrumentiste de musiques électroniques, réduit le plus souvent à pianoter  sur son clavier d'ordinateur.