Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Origami Music

    papermusic.jpg

    C'est fou ce qu'on arrive à faire avec quelques morceaux de papier. Je vous en parlais déjà l'autre jour à propos du travail du compositeur Tan Dun. Suite aujourd'hui avec les oeuvres du musicien anglais Nick Robinson, qui a réussi à faire se rencontrer ses deux passions, la musique et l'origami, ou l'art de plier le papier. A partir de techniques très simples, comme celle expliquée dans le schéma ci-dessous, il produit des sons, qui sont ensuite retravaillés à l'aide de différents logiciels. Il ne s'agit donc pas ici de sons bruts mais d'une recréation  musicale à partir de bruits de papier. Les pièces qui composent l'album Paper Music (2007), écrites par différents compositeurs, ont été exclusivement composées à partir de sons de papier plié, déchiré, froissé, agité, ... Comme Nick Robinson, d'autres musiciens anglais ont été séduits par le monde de l'origami, tel Paul Jackson, dont je vous parlerai bientôt, et dont voici une superbe sculpture organique, tout en papier.

    Organic6.Paul Jackson.jpg




    podcast

    podcast

    banger.jpg


  • Petits Chahuts Itinérants

     

    aff_PetitsChahutsItinerants.jpg

    Les "ptits chahuts" reviennent et c'est tant mieux. Avec un intitulé aussi bien troussé, la programmation n'a plus qu'à se mettre au diapason. Cette année, plein de trucs qui donnent envie d'écarquiller les oreilles le plus grand possible pour laisser entrer, non pas le soleil comme dans la chanson, mais des musiques inouïes, improbables, aventureuses, dérangeantes et explorarices. De l'affiche de cette troisième édition, quelques noms de luthiers fous émergent, tel celui d'Emilien Leroy aka Ferromil, l'homme qui fait chanter le métal à l'aide de son détecteur de métaux, déjà rencontré dans les festivals Octopus et Gare Aux Oreilles.

    m.jpg

    Le 21 avril, c'est le  projet ludophonique Zouinglangbaoum qui enchantera les pavillons des plus petits comme des plus grands avec ses sons étranges et chahuteurs nés de rencontres osées et improbables entre objets et instruments.

    21.jpg

    La journée du samedi 24 avril ne devrait pas être mal non plus, avec Sébastien Coste et ses ballons de baudruche, un spectacle visuel et sonore intrigant dont ces quelques images parleront mieux que des mots.

    hd_baudruche02.jpg

     

    hd_baudruche01.jpg

    A propos de balloon music, impossible de ne pas penser à Judy Dunaway, une des instrumentistes les plus virtuoses dans ce domaine. Une petite video de drone balloon music à voir ici.

    SmallDreamyEG1_retouch.gif
  • La Machine à explorer les sons

    machinequentinglorieux.jpg

    La Machine à explorer les sons (photo Quentin Glorieux)

    Autre niouze, autre univers, autre lieu, la Muse en Circuit invite Thierry Balasse, Eric Groleau et la Compagnie Inouïe, concepteurs de La Machine à explorer les sons pour une conférence-concert en hommage à Charles Cros, poète et inventeur du phonographe, le 31 mars 2010 à 15h à l'amphithéâtre de la Cité de la Musique à Paris. Au coeur de cette conférence imaginaire autour du son et de la musique électroacoustique, une machine mêlant phonographe à rouleau, gramophone à disque, stéthoscope, casque à ondes cérébrales, pédalier à vélo.

    Machine2.jpg
  • Le retour du pianocktail

     

    On-recycle-les-vieux-tubes-!1_articlephoto.jpg

    Alain Guazzelli, luthier urbain

    En attendant de poursuivre la série consacrée à la paper music, quelques niouzes express avec pour commencer, le retour du pianocktail au pays de la lutherie urbaine, sise comme chacun sait au coeur de la cité de Bagnolet, dans la région parisienne. Le nouveau spectacle de Lutherie Urbaine, Les Lixirs, est une création pluridisciplinaire inspirée de l'oeuvre romanesque de Boris Vian. Aux manettes, on trouve Sophia Domancich, auteur et interprète au pianocktail de la musique du spectacle, Jean-Louis Méchali, à la batterie à emporter, un instrument orchestre hérité des premières batteries, et Jacques Nobili au Trom'Urb, une version recyclée du trombone. Dates à retenir : du 9 au 12 mars 2010 au LULL (Lutherie Urbaine Le Local), 59, avenue du Général de Gaulle à Bagnolet. Plus d'infos ici. En complément une video dans laquelle Jean-Louis Méchali présente le projet Lutherie Urbaine.