Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Les sculptures sonores interactives de Peter Vogel

    Circular Acceleration (1980).jpg
    Circular Acceleration (1980)

    S'il ne fallait retenir qu'un seul nom issu de ce courant désigné sous le terme de Sound Art, il faudrait retenir celui de l'artiste allemand Peter Vogel. Après un riche parcours qui l'a conduit de la physique à la peinture en passant par la création chorégraphique et la composition de musiques électroniques, Peter Vogel élabore dès 1969 ses premiers objets cybernétiques. Ces objets se présentent le plus souvent sous la forme de structures tridimensionnelles électroniques à mi-chemin entre cinétisme, sonore, interactivité, et intègrent composants électroniques, transistors, cellules photoélectriques, haut-parleurs et petits moteurs électriques. Ces cyberstructures sont toujours en communication avec le spectateur qui peut intervenir en direct en provoquant des modifications sonores dans le temps de l'oeuvre. Démonstration avec cette vidéo, et ce titre, "Kleines Fünfstimmiges Minimal Music Object", extrait de "Sculptures sonores", double LP édité par Wergo en 1985. A signaler également qu'un livre (accompagné d'un cd audio) sur Peter Vogel a été publié par les Presses du Réel en 2009 sous le titre "Peter Vogel, Partitions de Réactions".

    Sans titre.JPG
    partitions_F.jpg
    Modest Reponse (1980).jpg
    Modest Reponse (1980)

    podcast
  • Gare Aux Oreilles !

    Gare_aux_oreilles_2009_2.jpg

    On le pensait définitivement arrêté, mais c'était sans compter sur la pugnacité d'Inouï Productions et de son principal animateur, Guigou Chenevier. Après avoir fait escale sept ans dans l'ancienne gare du Coustellet, le festival Gare Aux Oreilles revient au Thor les 28 et 29 août. Une bonne nouvelle pour tous les aficionados de musiques inclassables, car la programmation recèle quelques pépites jubilatoires. Et parmi celles-ci, les prestations de Pierre Bastien, poète des mécaniques improbables, et de Feromil, traducteur alchimiste du métal, ne devraient pas décevoir les chercheurs de sonorités inédites.

    pierre-bastien-draw.jpg