Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cor à gidouille

    Cor à gidouille.jpg

    Saviez-vous que Bison Ravi, Brisavion ou Baron Visi alias Boris Vian, qui était aussi ingénieur, eût à son actif, outre le célèbre pianocktail de L'Ecume des jours, plusieurs inventions dont le gidouillographe, appareil à fabriquer les gidouilles, la roue élastique, ou encore le cor à gidouille à 18 tours ? Avec ce dernier, le grand Boris,  s'amuse à sonner l'appel sur la terrasse de son appartement lors de réunions des membres de l'Ordre du Collège de Pataphysique dont il fut Satrape et Promoteur. Du cor à gidouille, j'avoue ne pas savoir grand chose, ne l'ayant jamais entendu ni même vu. Je n'en connais que cette photo et ce dessin de Vian lui-même extraits du livre Images de Boris Vian, publié chez Horay en 1978. Une des nombreuses chansons que Vian ecrivit, La Java martienne, évoque aussi des musiciens jouant une musique de rêve sur de bien curieux instruments, les bazouks et les strapons.

    Dessin cor à gidouille.jpg

    Images Boris Vian.jpg
    A ces moments perdus (qui devaient être rares) Boris Vian peignait et sculptait dans un esprit pas très éloigné de l'art brut, si l'on en juge d'après ces quelques figurines taillées dans le bois.
    Sculptures Boris Vian.jpg
  • Chuchumuchu

    Chapi Chapo.jpg
    Amoureux de Toy Music, réjouissez-vous car Chapi Chapo et les petites musiques de pluie est de retour pour de nouvelles aventures musicales. Entouré pour l'occasion de nombreux invités dont Christophe Petchanatz de Klimperei, ce musicien inspiré venu du Finistère nous gratifie d'un nouvel album de 17 titres servi dans un superbe digipack agrémenté de nombreuses photographies.  Comme vous pouvez le découvrir ci-dessus et ci-dessous, le cadre champêtre choisi pour appuyer sur le déclencheur met magnifiquement en valeur ces drôles de petits instruments.
    Chapi2.jpg

    Et de l'instrumentarium parlons-en justement, car sur cet album, Chapi Chapo démultiplie son jeu à travers l'utilisation  d'une incroyable variété d'instruments qui va des instruments jouets, parmi lesquels pianos, mélodicas, métallophones, mirlitons, sifflets, jouets à piles et autres boîtes à meuh, à tous les autres, de l'ukulélé à la scie musicale et au steel drum, en passant par le bawu, le bodhran, le guiro, la sanza et l'harmonica, et jusqu'à un cafarnaüm hétéroclite où l'on rencontre clefs, roue de vélo, papier, casseroles et même des sons naturels peut-être puisés au coeur de la campagne bretonne. La musique est à l'unisson de ce beau bazar instrumental, riche, potique et plus encore, emplie des adjectifs et des qualificatifs les plus divers : minimaliste, aventureuse, pop, enfantine (mais pas que), rêveuse, sensuelle, bizarre, loufoque, ... une vraie caverne d'Ali-Baba où il fera bon retourner de temps à autre.

    Chapi3.jpg
    Album à découvrir en cliquant ici
  • Petits Chahuts Itinérants

    PCI2009.jpg

    Pour mémoire seulement, car j'ai laissé passé l'occasion (honte à moi !) de présenter dans les délais cet évènement incontournable pour tout amateur de musiques inventives, voici un rappel du programme de la 2ème édition de Petits Chahuts itinérants. Ce festival est organisé par le collectif Grand Chahut Collectif, qui regroupe une quinzaine de musiciens autour d'une certaine idée de la création : à la fois attentive à ses racines et influences multiples (jazz large, rock énervé, musiques traditionnelles...) et désireuse de les transgresser allègrement à travers l'écriture, l'improvisation, l'expérimentation. Il s'est tenu pour la deuxième année du 28 mars au 18 avril dans la vallée de la Drôme et du Diois avec au programme concerts, siestes musicales, spectacles de rue, ateliers, fanfares, massages sonores, installations, musiques minuscules ou grand orchestre, masterclass... Parmi les artistes invités, plusieurs noms bien connus des amateurs de lutherie expérimentale et d'installations sonores, parmi lesquels Jéranium et Super Jean-François Plomb.


     

  • Earth Horns with Electronic Drone

    Yoshi Wada.jpg

    Beaucoup de nouveaux enregistrements intéressants en ce moment, avec pour commencer, l'édition d'un inédit de l'artiste et sculpteur sonore japonais Yoshi Wada par l'excellent label nippon EM Records, responsable des rééditions de Lament for the Rise and Fall of Elephantine Crocodile, Off the Wall, et The Appointed Cloud, déjà chroniqués ici-même.

    Enregistrée en public à New-York en 1974, cette composition nous replonge avec bonheur au coeur de drones lancinants et primitifs, interprétés sur  des trompes construites à partir de tuyaux de plomberie de plus de trois mètres de long qui sont la marque du travail de Wada. La distribution est assurée en France par Métamkine.

    Numériser0002.jpg
    Numériser0003.jpg
    Numériser0004.jpg

     

     

  • Burning Piano

    AFFICHE-A4-PIANOCKTAIL.jpg

    J'ai découvert ce blog ouvert il y a quelques mois dont l'intitulé, Burning Piano, m'a tout de suite alerté. Après visite, aucune déception, on y parle bien d'instruments inventés, voire transformés ou déformés. Parmi les premières notes, pianocktail, humanophone, piano roulant et autre burning piano. On attend la suite avec impatience. Comme je n'arrive pas à placer ici la vidéo de piano enflammé trouvée sur ce site,  en voici une autre, au jeu tout aussi risqué.