Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ligue des Utopistes Non Alignés

    Train.jpg
    Du nouveau sur ce blog. D'abord un nouvel album sur le Sonotrain, avec quelques photos (d'assez mauvaise qualité mais c'est tout ce que j'ai pour l'instant) prises dimanche dernier lors d'une représentation au Village Hangar, une petite salle non loin d'Arles. Bientôt d'autres photos, quelques extraits sonores et sans doute aussi des extraits video. Et puis la GDE (Grande Discographie Evolutive) s'agrandit de semaine en semaine. Déjà 8 pages de références discographiques avec photos des pochettes et références commerciales (travail en cours). Si vous connaissez d'autres enregistrements de lutherie expérimentale, n'hésitez pas à me les signaler, je me ferai un plaisir de les ajouter.

    14671.png

    Et puis, comme l'actualité des chercheurs de sons ne faiblit pas, voici quelques photos et deux videos du spectacle de la L.U.N.A. (Ligue des Utopistes Non Alignés)  Dispositif inespéré de conférence motorisée et pliable, monté par Alain Kachtoun Cadeillan et Laurent Rousseau.

    m_4366983fe67c4a16a55cbcf7e108ae44.gif
    e2c53_instr.jpg
    e6d99_membr.jpg
  • Jardins d'Oeuvriers 2008

    flyLariorecto.jpg

    La quatrième édition du festival Jardins d'Oeuvriers a démarré mercredi 26 novembre et se poursuivra jusqu'au 6 décembre à Ecouflant , dans le Maine et Loire. Le festival est organisé par le LaRiO (Laboratoire de Recherche pour un Imaginaire Onirique) fondé par Antoine Birot, créateur du spectacle La Prophétie des Mécas, à l'Atelier Ecouflant. Au programme projections, rencontres improvisées et installations sonores autour du jardin avec la participation de six artistes, SoKo Abe, Christophe Alline, Matthieu Delaunay, Philippe Rouez, L'Infusoire, Emilie Mousset, Benoît Sicat et Freya Wouters, dont les travaux sont plus ou moins influencés par cette thématique. Pour tous renseignements, allez ici. Programme complet .

  • Autour du Sonotrain (bis)

    y_lemesle%20(6).jpg

    Suite de ma note sur les participants à la lecture du Sonotrain avec Yannick Lemesle, musicien polyinstrumentiste, spécialisé en électroacoustique et en lutherie expérimentale. Il a inventé le méli-mélophone, instrument hybride entre le daxophone d' Hans Reichel et le cristal des Frères Baschet. On peut écouter plusieurs extraits musicaux ici. A voir une video des Violoneries enregistrée à Besançon le 16 mars 2007.


  • Autour du Sonotrain

    Bouquet.jpg

    Comme je l'écrivais avant-hier, le Sonotrain reprendra du service dimanche prochain. A cette occasion, petite présentation de certains des musiciens participants à cette aventure ferroviaire. Luc Bouquet est un batteur percussionniste issu de la mouvance des musiques improvisées. Il a longtemps appartenu au duo Boumag, en compagnie de la saxophoniste Véronique Magdalenat. Depuis une dizaine d'années, il multiplie les rencontres et les partenariats, notamment avec le guitariste Raymond Boni, la chanteuse Lucia Recio ou le contrebassiste Bernard Santacruz. Parallèllement, il anime depuis de nombreuses années l'émission Jazz Etc sur Soleil FM tout en écrivant régulièrement pour le magazine spécialisé Improjazz. A voir cette video  avec Raymond Boni, Lucia recio et Luc Bouquet au festival de Saint Etienne en juin 2007.

  • Denis Tricot

    Savicenta3-Ph-Viera-Bonifac.jpg

    Il y a des jours où on regrette de ne plus habiter Paris, quoique dans le Sud, il se passe aussi des choses intéressantes (voir mes notes précédentes). Mais bon, pour voir les structures de Denis Tricot, l'inventeur de l'orgue de bois, il vous faudra vous rendre au Lavoir Moderne Parisien le vendredi 5 décembre  où, dans le cadre du Festival "Brûlures des Langues" organisé par la revue Licences, il  présentera "Pied d'âne", une composition d'Eric Cordier  qui allie sculpture gestuelles improvisée et électroacoustique sur la thématique du travail, plus précisément sur les métiers, l'artisanat, la petite industrie. Dans son travail, Denis Tricot utilise comme instruments des arcs de peuplier de 3 mètres qu'il manipule et entremêle. Il transforme à la vue du public ses gestes et matériaux du travail en gestes et matériaux de l'expression artistique. Même opération pour Eric Cordier avec les sons des activités quotidiennes et la petite industrie qu'il collecte depuis plus de dix ans et qui forment la matière même de ses compositions.

    prl003_pochette.jpg
    Un enregistrement de ce travail autour de l'orgue de bois est paru sur le label Prele Records. On peut écouter un extrait ici.
  • Interlude thereminique

    THEREMIN_big.jpg

    En 1919, Lev Sergeïevitch Termen , connu sous le nom de Léon Theremin, invente le theremin, le seul instrument capable de produire du son sans que l'instrumentiste ne le touche. Le theremin est composé d’un boîtier électronique équipé de deux antennes. Dans sa version la plus répandue, on contrôle la hauteur de la note de la main droite, en faisant varier sa distance par rapport à l’antenne verticale. L’antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance par rapport à la main gauche. En 1999, Masami Takeuchi invente le matryomin, un theremin réduit combiné à une poupée russe traditionnelle, la célèbre Matrioshka. Pas très original me direz-vous? Peut-être en effet, mais l'usage qu'en fait le Matryomin Ensemble est assez sidérant. Jugez-en plutôt en visionnant cette vidéo qui présente une surprenante version de la Symphonie N° 9 d'Anton Dvorak.

     

  • Le Sonotrain sifflera trois fois

    sonotrain[1].jpg

    Après un passage à Avignon en juillet 2006 lors du festival Porte donnant sur la voix, puis aux Camails en août de la même année lors des Noces Harmoniques, le Sonotrain entrera de nouveau en gare le dimanche 23 novembre à 17h 45 dans un petit village non loin d'Arles. Pour l'occasion, je vous en livre un nouvel extrait, en attendant de pouvoir vous offrir quelques images et je l'espère peut-être une ou deux vidéos.

    La locomotive était arrêtée devant une vieille boîte à gâteaux. Cette dernière figurait une gare, grossièrement percée de quatre trous rectangulaires. A sa suite, une dizaine de wagons étaient accrochés, prêts au départ. Plus lion, sur le parcours ferroviaire, suspendus par des lignes invisibles à des potences de bois, plusieurs éléments incongrus se balançaient au-dessus des rails : ici, un tube en dural, étincelant sous la lumière des lampes au carbure, là une coupelle de cristal, légère et transparente, la encore, regroupés en chapelets, quelques os de volaille blanchis. de lion en lion, d'autres objets aériens surmontaient la voie ferrée, tels les membres épars d'une signalétique ésotérique. Comme il m'était impossible d'en voir distinctement les détails de l'endroit où je me trouvais, outrepassant les règles fixées par mon hôte je m'approchai de quelques mètres et me plaçai juste derrière la gare. Je vis alors que de longs fils nylon étaient tendus parallèlement aux traverses, à la manière de poteaux télégraphiques.

  • Les Inovendables

    Ceux qui ne connaissent pas la scène musicale marseillaise n'ont sans doute jamais entendu parler de Leda Atomica. Les autres savent que sous cette appelation dalinienne se cache un des plus vieux groupes rock de la cité phocéenne. Co-fondé par Phil Spectrum dans les années 80, le groupe mue en collectif et crée le label LAM (Leda Atomica Musique) en 1990. Bonne nouvelle pour les aficionados des musiques improvisées et de la lutherie expérimentale, LAM inaugure un nouveau festival dédié à ces musiques, Les Inovendables, du 21 novembre au 7 décembre dans les locaux du collectif, 61-63 rue St Pierre dans le 5ème arrondissement.

    festival.jpg

    Né de la rencontre de luthiers-inventeurs musiciens, ce festival est dédié aux musiques mêlant la stricte et ancestrale composition à l’improvisation la plus audacieuse. L’utilisation de lutheries nouvelles jouées par leurs créateurs et le détournement d’instruments traditionnels participent aux jeux de ces musiciens et offrent de nouveaux paysages musicaux. Des instruments les plus simples (arc en bouche, tambours sur cadre) aux plus sophistiqués (instruments Baschet, piano de verre, disque photosonique), chaque soir des artistes et des sujets différents.

    Argodetail.gif
    Au programme, des concerts et des ateliers animés par plusieurs chercheurs de sons déjà bien repérés des mateurs : Jacques Dudon et les disques photosoniques ou comment faire de la musique à partir de la lumière ; Jérôme Désigaud, musicien multi-instrumentiste pratiquant l'improvisation depuis l'enfance, qui jouera notamment de l' arc à bouche à frettes, flûtes doubles à différencielles, kalimba à plusieurs tempi, Zatar à frettes mobiles et réverb acoustique ; une installation-concert de Pierre Gordeeff, déjà présenté ici-même ; et aussi dans le désordre Phil Spectrum et ses "Sauvages Organismes Sonores", Robert Rossignol et Ces de Baat et le Crystal Sounboard, un piano dont la table d'harmonie n'est plus en bois mais en verre ; Naomi Jean O'Sullivan,  percussionniste australienne membre du groupe Shima, spécialiste de "body percussion".

     

    iCA8SIPG8.jpg

    Le programme complet ici. Et tant que j'y suis, impossible de passer sous silence la nouvelle création de Leda Atomica Musique et Piment Rouge, La Demoiselle Verte, car cette dernière à tout à voir avec le sujet qui nous intéresse ici. Il s'agit d'un spectacle chorégraphique et musical pour intérieurs et extérieurs autour de sept contes de Claude Gudin, et d'instruments de lutherie expérimentale Baschet.

    demoiselle_5.jpg

     

  • Instrument Makers

    Sur Flickr, j'ai découvert le groupe de discussion Instrument Makers, exclusivement dédié à la construction d'instruments, certains expérimentaux, d'autres plus traditionnels. En fait, on y discute peu (et toujours en anglais), mais on peut par contre y faire de belles découvertes. Voici en particulier quelques photos d'instruments fabriqués par Resistzine : de la classique guitare-boîte de cigare au canjo, sorte de banjo dont la caisse de résonance semble être une boîte à gâteaux.

    Guitar cigar box.jpg
    Canjo2.jpg
    ALH84001 présente une collection de photos de synthés expérimentaux, en particulier ceux inventés par Eric Archer, dont le Light Matrix Synthetizer est un des prototypes les plus intéressants.
    2643561513_520aec87bc.jpg Synth.jpg
    podcast
    podcast

    Archer2.gif
      
  • Lutherie déjantée

    Lion à 6 cordes.gif

    En juillet dernier, j'annonçais ici-même la tenue d'un Festival de lutherie déjantée (l'intitulé est déjà tout un programme à lui tout seul !) en juin 2009 en Flandre française. Depuis, le projet a pris de l'ampleur et s'est beaucoup diversifié.  Bien que disposant d'un financement limité, les organisateurs espèrent comptabiliser une centaine d'exposants, luthiers, musiciens venant d'un peu partout en Europe et même des Etats-Unis. Parmi les musiciens pressentis, figurent notamment Pierre Verraes et Stéphane Lemaire, inventeurs du Lion à six cordes, une guitare "régionale". Ont également été contactés Pierre Gordeeff, inventeur de nombreuses machines sonores, Rodolphe Robles, concepteur du vélophone, - inspiré des détournements d'objets du pataphoniste Max Vandervorst -,  Frédéric Le Junter ou Jimmy Hertz. Plus d'infos sur le site du festival Lutherie déjantée.