Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Spring Music

    Chercheursdesons prend des vacances, le blog ne reprendra son rythme de croisière au long cours que vers le début septembre. Quelques billets en août si je trouve un peu de temps pour les écrire. Pour patienter jusqu'à la rentrée, voici un premier billet sur la spring music ou musique à ressorts, qui sera sûrement à épisodes car la matière ne manque pas. De nombreux chercheurs de sonorités inédites se sont tournés vers les ressorts qui offrent de multiples avantages.  On les trouve facilement et le plus souvent à un coût dérisoire voire inexistant et il en existe une variété immense. En fonction des techniques utilisées, les sons produits sont d'une grande variété.

    contact-285x214.jpg

    Le musicien  Pierre Berthet travaille depuis de nombreuses années à la prolongation d'instruments. Il a ainsi prolongé des ressorts de locomotive et de camion à l'aide de fils d'acier reliés à des bidons, mais également des compresseurs, des cloches, des pianos et des haut-parleurs. On peut entendre un extrait ici.

    PierreBerthet.Ressortprolongé.dessin3-520x294.jpg
  • Musique pour tables

    musique_table1_590.jpg

    Du body drumming à la musique pour tables, la distance est étroite. Dans la composition de Thierry de Mey, Musique de tables (1987),  trois percussionnistes disposant de tables pour seul instrument donnent vie à une oeuvre à mi-chemin entre musique et danse dans laquelle le geste à autant d'importance que le son auquel il est associé.

  • Bobby "Body" McFerrin

    Toujours dans le domaine des percussions corporelles ou body drumming, impossible de passer sous silence le grand Bobby McFerrin ("Dont worry, be happy !" c'est lui). Voici une courte vidéo où l'on peut découvrir l'étendue de ses possibilités vocales et percussives.

  • Babatuques et autres percussions corporelles

    Barbatuques1.jpg
    barbatuques.jpg

    C'est l'été, on est fauché mais le soleil illumine tout. Alors la musique arrive encore et toujours, les images aussi. La glane du jour, ce sont ces quatre vidéos qui poursuivent chacune à leur manière mon billet d'hier. Les trois premières proviennent de l'ensemble brésilien de Sao Polo, Barbatuques, fondé par Fernando Barba, qui a notamment participé à l'enregistrement de l'album "Music Hole" de Camille. La quatrième met en scène un groupe d'Avignon, Namogodine,  et a été réalisée lors du festival Musiques Métisses à Angoulême en 2007.

  • Toumback

    Quelquefois, il ne faut pas chercher bien loin pour  faire de la musique. Simplement revenir aux sources du rythme, avant même qu'il se prolonge dans des objets. Etre soi-même son propre instrument. Rien a fabriquer, rien à acheter, juste deux mains, un corps, du travail et de l'imagination. C'est ce qu'a compris Stéphane Grosjean en fondant  Toumback, un groupe qui utilise le corps comme instrument de musique. Cette expérience l'a amené à rédiger une méthode de percussions corporelles en deux livres+DVD, Toumback 1 et 2,  synthèse de ses travaux au sein du groupe. A commander chez Toumback.

    Toumback ou le corps comme instrument | © Mativi.fr | 2008

  • L'Orgue des Fées

    Le vent souffle où il veut, c'est connu, et il risque fort de souffler, siffler et chanter sans relâche le 13 juillet prochain lors de l'inauguration de l'Orgue des Fées, orgue éolien interactif composé de harpe éolienne, de flûtes éoliennes, de gomgoms et d'arcs sonores. Cette sculpture musicale interactive est l'oeuvre croisée de Dider Ferment, Bruno Tondelier et Patrick Mouchague, trois aéolistes bien connus des amateurs de musique éolienne. Elle sera présentée dans le cadre du Parcours des Fées, parcours artistique et poétique d'Art Contemporain sur un sentier de randonnée en vallée de Crévoux et en vallée de l'Ubaye. On peut entendre certains des sons de cette installation ici.

    orgue1.jpg
    gomgom.jpg
    arc.jpg
    flute.jpg
  • Un festival de lutherie déjantée

    L'été s'installe et le rythme de mes billets s'allège quelque peu, chaleur oblige. Ce qui ne veut pas dire que l'actualité des chercheurs de sons se relâche, bien au contraire. Pour preuve, ce courriel reçu il y a quelques jours, m'informant d'un projet de festival en partie dédié à ce qui nous occupe ici, c'est à dire la lutherie expérimentale.

    steen-droit.jpg

    Le concepteur et organisateur dudit projet, Pierre Verraes, lance un appel à candidatures, que voici :

    Projet de festival de Lutherie d'Art et Alternative  en mai-juin 2009 sur le site du musée de Steenmeulen à Terdeghem (59114), dans le Nord de la France. Depuis quelques années s'organise en Flandre française un festival nommé "musiques aux musées". En liaison avec le Conseil Général et l'Office de Tourisme plusieurs concerts et manifestations musicales ont lieu dans les différents musées de la région (17 concerts en 2008). Dans ce cadre, nous envisageons de mettre sur pied(s) un évènement plus "interactif" où les visiteurs pourront découvrir des instruments (et des musiciens ou fabricants) insolites. Dialoguer avec les fabricants, entendre les musiciens et pourquoi pas les essayer en compagnie des fabricants ou possesseurs. L'essentiel tourne autour de la lutherie (cordes, vents) mais aussi de toute forme de créations sonores. L'objectif est de présenter à la fois des concepteurs, leurs instruments, leurs musiques et leurs techniques de fabrication ainsi que les sources historiques de leurs démarches.

    Principe :

    1 Exposition d'instruments "hors normes" réalisés par des luthiers amateurs ou non.

    2 Mini-concerts et démonstration des instruments présentés.

    3 Initiation des visiteurs à la fabrication / modification et au jeu des instruments.

    4 Possibilité d'un atlier défi où un instrument serait réalisé de A à Z durant la manifestation.

    5 Enregistrement des mini-concerts et pressage ultérieur d'un CD "collector".

    6 En parallèle, expo d'instruments classiques et traditionnels (magasins/luthiers/ groupes locaux traditionnels).

    Si vous êtes intéressé(e)s par ce projet, si vous êtes concerné(e)s en tant qu'exposant,  participant, visiteur, mangeur de frites, apporteur de bonne humeur, merci de contacter

    Pierre Verraes au 03 28 44 04 08 ou 06 27 03 32 02

    zik@verraes.com