Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • The Neptunes

    En raison des vacances, ce blog était quelque peu en sommeil mais avec la rentrée ça repart de plus belle avec pour commencer les instruments bidouillés du trio de noisy rock américain The Neptunes. Originaire de Boston, le groupe collabore régulièrement avec d'autres musiciens et artistes travaillant sur instruments inventés. Leur musique, brute de décoffrage, navigue entre rock garage, punk et noisy. Ils jouent presque exclusivement sur des instruments de leur fabrication, construits à partir de vieilles chaises métalliques, scies, bidons d'huile, tuyaux de gaz, interrupteurs électriques, ressorts et autres matériaux de récupération.99351e7cc0e013a1a643c6e0dfebdfa9.jpgeeb72c94ea4acf751aed03dcce393717.jpgb49650029034767a1a3ad92b9b2da14f.jpgddfc6f13b68a01d0cf239750a5197c58.jpg

    podcast


    podcast

    podcast

  • Les garçons de la plage

    En cette période estivale, quoi de meilleur qu'un peu de sunshine pop teintée psychedélique à déguster après le bain, confortablement allongé dans le sable. The David, un groupe  américain obscur composé de Warren Hansen, orgue et chant, Mark Bird, guitare, Chuck Spieth, basse et Tim Harrison, batterie, enregistra "Another Day, Another Lifetime" en 1967. Sur deux titres, "Mirrors of Wood" et "Time M", Warren Hansen joue d'un instrument de sa fabrication, le Plasmatar, un long caisson de bois sur lequel sont tendues des cordes de piano, que l’on frotte avec un bottleneck. Je n'ai aucune image de l'instrument mais par contre la musique, c'est par ici :


    podcast

    podcast

    88a6e88c8aae5fb1b1a6b85c544cf73d.jpg86d5b8631463f832744dfaa7c05de260.jpg