Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Stimmhorn à Arles

    Bonne nouvelle pour tous les sudistes, Stimmhorn jouera à Arles le 12 juillet à 19h 30, Cour de l'Archevêché. Stimmhorn, littéralement "voix-cor", c'est un duo helvète formé de Christian Zehner, voix, chant diphonique, yodle, accordéon, bandonéon, bandurria (luth espagnol), tuyaux d'orgue, boules et autres auxiliaires, et de Balthasar Streiff, cor des Alpes, Alpophone (instrument inventé par Balthasar Streiff), büchel (version miniature "enroulée" du cor des Alpes), cornet, trompette baroque, tuba, corne de chèvre, voix. Un riche instrumentarium, qui mêle instruments rares ou inventés, au service d'une musique ouverte, transcendant les genres musicaux, puisant à la source des musiques traditionnelles et du chant diphonique, flirtant avec la musique contemporaine, le jazz et les musiques expérimentales. Pour ceux qui ne pourraient pas venir à Arles, ils seront auparavant en concert à Paris le 3 juin à la Cité de la Musique, le 27 juin à 21 h à la Maison de la Culture de Firminy, près de Saint-Etienne, et le 28 juin au Coustellet pour le festival Gare aux Oreilles.069795e20071108a66c46ff354396242.jpg25b542cbb93f22df3e985fc1225d0d2b.jpg

    5a2befe8f05a564bdc6a90a788bd207a.jpg

    podcastpodcastpodcast
  • Connaissez-vous le Shullberry ?

    Connaissez-vous le Shulberry ? A vrai dire moi-même je n'en sais pas grand chose. Je sais juste que c'est un instrument à trois cordes inventé par Derek Shulman, membre du groupe de rock progressif des seventies Gentle Giant. Si vous ne connaissez pas du tout ce groupe, vous pouvez toujours aller faire un tour par pour vous faire une idée de leur musique. On peut découvrir le Shulberry sur ces photos et aussi sur certains albums du groupe, en particulier sur le 6ème : "The Power and The Glory" (1974), en ouverture du titre "Playing The Game". 5340e121c2c3c5a7f90400435e7bd9bd.jpg8bf44b0434e29aff9cfd763ced56926d.jpg9f2c0d0111c80d37756dad03c0e01fc4.jpg

    7e710038290e63652d3558dc6ea41c23.jpg
  • Mécaniques modernes

    Comme je ne range pas toujours très bien mes messages, je ne sais plus qui m'a orienté vers ce blog, je crois que c'est Fab. Si c'est lui, merci encore, et si ce n'est pas lui, merci à l'inconnu qui me l'a indiqué. Dans tous les cas, ce blog, Modern Mechanix, mérite vraiment le détour, et en particulier la rubrique "Music". Les documents présentés sont tirés de magazines américains orientés sciences et techniques, publiés dans les années 1930 à 1960, Modern Mechanix (qui devint ensuite Mechanix Illustrated) Popular Science, Science and mechanics, ou encore Popular Mechanics. On y découvre une ribambelle d'instruments et de machines musicales plus délirantes les unes que les autres. Ca m'a tellement plus que je les ai aussitôt placé dans l'album "Instruments rares ou imaginaires". En voici quelques-uns qui m'ont particuliérement séduit. Exceptionnellement, pas de musiques à découvrir aujourd'hui, mais des sons à imaginer en regardant ces quatre images étonnantes, parmi lesquelles on (re)découvrira les harpes géantes d'Arthur Ferris, présentes dans le Gravichords, Whirlies and Pyrophones de Bart Hopkin.

    dbc37d1b7ac62de1f2fbd6e1388cacb9.jpg2262f7d0ce4799103cbd3f8793f61caa.jpg7f1a0516fb56d3fc13b3ed72f987c1c5.jpg4e9dc7a525926af38f03f665cc300b50.jpg

  • Piano suspenso

    848e2ad6ab92f38940fdb3ab9a5148e6.jpgDans la famille "piano préparé", on connaît John Cage, pionnier en la matière dès 1938, qui en donna la définition suivante: "le piano préparé est en réalité un ensemble de percussion confié aux mains d'un seul interprète". On se souvient aussi du disque "Le piano préparé" de François Tusques, paru au Chant du Monde en 1977, et plus près de nous de celui d'Aphex Twin, "Drukqs" chez Warp en 2001. David Maranha, membre fondateur d' Osso Exotico, ensemble portugais d'avant-garde, publie chez Sonoris "Piano suspenso", un enregistrement qui aborde le piano préparé d'une manière nouvelle et radicale. Quatre petits moteurs électriques viennent frapper les cordes d'un piano et d'un violon, créant un flux continu de drones hypnotiques. On est là très proche de l'esprit de compositeurs minimalistes américains, tels Phil Niblock ou Charlemagne Palestine.

    Un extrait en écoute ici

    En vente chez Métamkine

  • Teppazarythme, polychlorure de vinylophone, escoubophone et clarinoise

    08367ba9d9bc36c4a9effc7c64408304.jpg026b59ed4c6cdaa26ee0e2db6110ea39.jpgFondateur du mythique Perlinpinpin Folc, groupe pionnier du revival folk au début des années 70, membre des groupes Ténarèze et Cap Negre, Alain Cadeillan, musicien polyinstrumentiste d'origine gasconne est également créateur d'instruments qu'il construit essentiellement à partir d'éléments de récupération (tuyaux en PVC et autres matériaux). Il a notamment inventé le Teppazarythme, une boîte à rythme mécanique construite à partir d'un vieil électrophone, et des d'autres instruments aux sons aussi savoureux que les noms qui les désignent : escoubophone, clarinoise, polychlorure de vinylophone, ... Alain Cadeillan est aussi chanteur et joue notamment de la cornemuse, du hautbois, du bendir et des percussions. On peut entendre quatre titres extraits du dernier album de Ténarèze, "Aral", ici. Pas toujours facile à l'écoute de savoir qu'il s'agit d'instruments inventés, aussi je vous recommande d'aller les entendre pour pouvoir découvrir de visu les super instruments bricolés d'Alain Cadeillan.

     

  • Walter Smetak

    Pour une fois, ce n'est pas en France ni aux Etats-Unis que je vous emmène mais au Brésil, pour y (re)découvrir un musicien et inventeur d'instruments vraiment passionant, Walter Smetak, né en 1913 à Zurich.Dès 1957, dans le sous-sol de l'Ecole de Musique de Bahia, il monte son atelier et y construit plus de 150 instruments, les "plasticas sonoras", à partir de matière plastique, de bobines, de calebasses. Compositeur, théoricien musical et mystique ésotérique, chercheur radical et infatigable, Walter Smetak a exercé une grande fascination sur toute une génération de musiciens brésiliens, des plus érudits aux plus populaires. Ce n'est donc pas un hasard si le premier site à présenter cet artiste est celui du bien connu chanteur (et ministre de la culture du gouvernement Lula da Silva depuis 2003) Gilberto Gil.Décédé le 30 mai 1984 au Salvador, il a enregistré deux disques :  "Walter Smetak", produit par Caetano Veloso (Philips, 1974), et "Interregno", parrainé par la Fundação Cultural do Estado da Bahia  (1980) qui n'ont à ma connaissance jamais été réédités en cédés à ce jour. Ses instruments, - Inca, Disco Volador, Amem, Ronda, et beaucoup d'autres, sont conservés par la Biblioteca Reitor Macedo Costa , sur le Campus de Ondina au Salvador.  podcast


     1df1ab6c81b052636ed4d09149ac26f1.jpg

    cda3dcd849d1bb8d6da393b976c79ee4.jpg032443792adddf76c5920a49d90ee286.jpg
  • Circuit bending et larsen magnétique

    "Les gens font des choses étranges avec l'électricité", tel est le sous-titre de Dorkbot, un mouvement international qui "vise à encourager l'échange libre d'idées sur et autour des arts électroniques et des détournements technologiques". Au menu, on retrouve notamment le larsen magnétique de Vincent Bondet et un atelier de circuit bending. Pour ceux qui ne sauraient pas encore ce qu'est le circuit bending, cliquez sur le lien plus bas et vous y verrez un peu plus clair. Et pour se mettre dans l'oreille quelques sons, rien de tel qu'un petit tour du côté de chez ANA-R :

    podcastpodcastpodcast

    Voici un aperçu du programme :

    La quatrième édition de Dorkbot Paris aura lieu le jeudi 24 mai 2007 à Confluences à partir de 19h. En collaboration avec le CC Network festival, on y parlera de détournements technologiques, de larsens, d'images interactives, etc. Du 24 au 26 mai, chacun pourra également participer aux workshops associés autour des studios modulaires logiciels et du circuit bending.
    Rencontre
    ---------------
    Le jeudi 24 mai 2007 de 19 h à 21 h
    à Confluences - 190 bd de Charonne, 75020 Paris (métro Alexandre Dumas)
    Entrée libre

    Au programme :
    - Larsen magnétique (cf photos), par Vincent Bondet
    - Dessin animé en temps réel, par Renaud Chabrier
    - House Of Natural Fiber, par Vincensius "venzha" Christiawan
    - Monkey_Party, DVD interactif et générateur vidéo aléatoire, par Projectsinge
    - Opendork (session libre ouverte à tous)

    Workshops
    ---------------
    Du 24 mai au 26 mai 2007 de 17 h à 21 h
    Organisés par le CannibalCaniche festival

    Fabriquer et expérimenter feront également partie de cette édition. Développer son studio modulaire virtuel ? Transformer un jouet en instrument de musique électronique ? Les workshops proposés vous permettront de vous initier aux logiciels de studio modulaire ou de réaliser votre propre instrument (pensez à apporter quelques jouets électroniques et matériaux de première nécessité).

    - Initiation aux studios modulaires logiciels, avec Jere, Elektrokami et Kro
    Les 24, 25 et 26 mai à Ars Longa - 67, avenue Parmentier, 75011 Paris
    Inscriptions : 01 43 55 47 71 - ou par email
    Entrée libre

    - Circuit Bending, animé (entre autres) par David Steinberg et Emmanuel Ferrand
    (qu'est-ce que le circuit bending ?)
    Les 25 et 26 mai à Confluences - 190 bd de Charonne, 75020 Paris
    Inscriptions : ici - ou par email
    Entrée libre (apportez vos jouets ou instruments à modifier, les outils seront sur place...)

    2cd586f604573b889d1fe64821082c1d.jpg

    44d431d8aa051a35e5a1b3f913224a06.jpg



     

    0523dd3eb897a9547c3afbfecd24dd2c.jpg
  • Toujours des niouzes !

    Il se passe toujours quelque chose du côté des chercheurs de sons. A Toulon, dans le cadre de la nuit des musées, c'est le belge Eric Van Osselaer qui avec Orgabits nous régalera d'une délicieuse musique de légumes dont il a le secret le 19 mai à partir de 22 h à l'Espace Peiresc, et sera également présent le 20 et le 21 mai pour des séances d'animation-découverte. Plein de vidéos à voir et d'extraits musicaux à écouter sur son site. A Besançon le vendredi 29 juin à 18 h, la chanteuse Pascale Labbé et le flûtiste Jean Morières, l'inventeur de la flûte zavrila, donneront un concert dans le cadre du 26ème Festival Jazz et musique improvisée en Franche-Comté en relation avec la sortie récente du cd "Un bon snob nu" sur l'excellent label Signature.

    Pour Eric Van Osselaer, à voir et à écouter ici

    Pour Jean Morières,  c'est par

     

    medium_Deux_flutes.jpg

    medium_chapeau-fl-orgpluie_3479.jpgmedium_Morieres_Jean_Un_Bon_Snob_Nu.jpg

    medium_un_bon_snob_nu_au_festival_de_besan_on_1_.jpg

  • Akio Suzuki


    Depuis 1963, date de sa première performance à la gare de Nagoya, l'artiste japonais Akio Suzukimedium_akio-3.jpgmedium_akio-1.jpgmedium_07_01_large.jpgmedium_oddsandends.jpg n'a cessé de défricher en pionnier toutes les multiples facettes de l'art sonore. Dans les années 70, il a inventé un instrument à échos nommé Analapos. La structure de l’instrument ressemble à deux miroirs faisant face l’un à l’autre et se réfléchissant à l’infini. En prolongement à cette invention, il a ensuite construit le Hinatabokko no kukan (Espace dans le soleil) en 1988, deux grands murs parallèles entre lesquels on peut s'asseoir pour purifier son ouie en écoutant les sons de la nature. On peut découvrir une partie de ces travaux sur l'album "Odds and Ends" distribué en France par l'incontournable Métamkine.

    podcast

     

  • Encore des niouzes


    medium_presentationLJ.jpg
    medium_installLJ.jpgmedium_flejunter.jpgmedium_arton155.jpg 

    Heureusement qu'il se passe toujours quelque chose du côté des bidouilleurs de la statosphère sonore, car ces lendemains électoraux laissent dans les oreilles et dans le coeur de bien tristes échos. Pour tenter de conjurer un avenir qui s'annonce morose, rien de tel qu'un peu de "lejunterie" à se mettre dans les esgourdes et les mirettes. C'est par ici que ça se passe :

    LAPS Les Ateliers Pratiques Sonores
    Du 3 - 26 05 2007 à Mains d'Œuvres, Saint-Ouen

    Frédéric Le Junter
    5 au 9 mai – 26 mai

    Les installations sonores de Frédéric Le Junter sont des mécanismes hybrides construits à l'aide de matériaux de récupération. Elles sont le fruit d'un procédé d'assemblage, par collage, de toutes sortes d'objets susceptibles de produire des sons (tourne-disques pour actionner les mécanismes, aspirateurs, passoires, coquillages).
    Elles revêtent par ailleurs une dimension plastique : ce sont de véritables sculptures animées.

    « Je suis intéressé par le son créé par des mécaniques mettant en vue/son le hasard comme acteur, comme je l'observe dans de nombreux phénomènes naturels et vivants.
    Les petites situations aléatoires se prolongent dans les machines mécaniques sonores et dans des machines faisant intervenir la lumière, le nombre des mécaniques permet d'augmenter la complexité de ce qui est à percevoir, de cette incertitude tranquille qui nous entoure.
     »
    Frédéric Le Junter

    ATELIERS

    Frédéric Le Junter est invité par Laps à mener des ateliers participatifs avec des habitants de Saint-Ouen.
    Au cours de ces ateliers, il s'agira d'abord d'aller glaner des matériaux bruts, d'expérimenter de façon concrète leurs qualités sonores, pour enfin réaliser, par empilage, emboîtement, fusion, des dispositifs sonores uniques qui viendront enrichir une installation évolutive, visible par le public tout au long de la résidence.

    Frédéric Le Junter mènera un atelier le dimanche 6 mai, de 14h à 16h pour tout public (groupe de 8 personnes).

    CONFERENCE DIDACTIQUE
    Frédéric Le Junter présentera son travail sous la forme d'une conférence- performance le samedi 5 mai à 17h.

    CONCERT
    Frédéric Le Junter reviendra le samedi 26 mai pour participer à la journée de clôture de LAPS, où il jouera en concert avec Jassem Hindi.

    Réservation indispensable pour l'atelier et la conférence
    01 42 777 613 / 06 22 25 03 17 / caroline.giovos@lapsnet.org

    Mains d'Œuvres, 1, rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen / 01 40 11 25 25
    Métro Garibaldi, ligne 13 ou Porte de Clignancourt, ligne 4.
    www.mainsdoeuvres.org
    Quelques chanson tirées du dernier cédé du sieur Le Junter, "Chanson impopulaires", qu'on peut acheter ici et  :
    podcastpodcast
  • Des niouzes en veux-tu en voilà !

    Beaucoup de niouzes du côté des chercheurs de sons en ce début mai. Tout d'abord, le magazine Trax a publié un mini dossier,  sur les inventeurs d'instruments, suite à la dernière édition du festival Octopus, lié au magazine en ligne du même nom. Au programme, outre un compte-rendu du festival, réalisé par Antoine Calvino et William Beaucardet, plusieurs rencontres intéressantes, notamment avec Jacques Rémus et Patrice Moullet, deux aventuriers sonores dont j'ai souvent eu l'occasion de parler ici et ici. Et puis l'excellent site Sonhors, entièrement consacré aux musiques électroniques, m'a fait l'honneur de désigner Chercheurs de sons site du mois. C'est par . Les encouragements, ça fait toujours plaisir et surtout ça donne envie de poursuivre l'aventure.medium_sonhorsorange2.jpg Et puis pas mal d'arrivage de cédés en tous genres, parmi lesquels, en vrac, le dernier Ténareze, dans lequel officie Alain Cadeillan, le roi du Tepazzarythme et autre Polychlorure de Vinylophone,  "Sound Matters" de Jean-François Laporte, le nouveau Orbes, aka Manu Holterbach et Sophie Durand aux Verres Enharmoniques, ici en compagnie d'Osso Exotico. Je reviendrai prochainement plus longuement  sur tous ces disques. Pour patienter, voici une vidéo qui permet de découvrir l'OMNI de Patrice Moullet.

     

     

    medium_Trax3.jpg

    medium_Trax.2.jpgmedium_Trax2.jpg